La toute première Conférence sur l’agroécologie en Afrique de l’Est s’est tenue au Kenya du 21 au 24 mars 2023. Le CTAS y a participé et est représenté par sa Directrice Exécutive, Ranaivoharimanana Tolotra Henintsoa.

« Transformer les systèmes alimentaires pour une production, une consommation et un bien-être responsable », tel est le thème de la conférence. Elle a comme but d’éveiller les consciences et motiver les communautés régionales et continentales sur l’importance de l’agriculture biologique. En plus des 200 participants en ligne, 300 personnes sont venues au Safari Park de Kenya pour suivre le programme en présentiel. Au total, la conférence réunit 500 participants issus de 15 pays. Ils comprennent des décideurs politiques, des représentants de divers ministères concernés (agriculture, santé, environnement, eau, etc.), des représentants du secteur privé, des agriculteurs, des partenaires stratégiques et agences donatrices ainsi que des étudiants et des journalistes nationaux et internationaux. Sans sortir du grand thème « agroécologie », la conférence a été animée par diverses activités à savoir des   plaidoyers, des séances de partage d’expériences, des débats et des visites de champs.

Partage d’expérience

Quant à l’intervention du CTAS, la Directrice Exécutive, Ranaivoharimanana Tolotra Henintsoa, ​​a fait une présentation sur les défis de l’agroécologie dans les zones contraintes. Elle a donc mis en exergue les techniques agricoles diffusées par CTAS. Il s’agit, entre autres, de la rotation et l’association des cultures, l’aménagement des blocs agroécologiques et la plantation en bande pour contrer le vent. Ces techniques résistent au climat du Sud de Madagascar et présentent des résultats significatifs. Désormais, 96% des bénéficiaires affirment leur autosuffisance alimentaire.